Critères d’admission

Critères d’admission

DIMENSION 1 : INTOXICATION AIGUË et/ou RISQUE DE SEVRAGE

 

Critères d’exclusion:

  • Personnes dont le sevrage comporte des risques.
  • Personne intoxiquée ou sous l’effet d’une substance psychoactive.

 

Services offerts:

  • Une évaluation médicale est offerte à tous les adolescents admis au Grand Chemin, dans les sept jours suivant leur admission. Elle est basée sur des ententes de services avec divers professionnels du réseau de la santé;
  • Adaptation des activités quotidiennes durant les deux premières semaines du programme lorsqu’il y a un besoin de récupération physique;
  • Nous avons des ententes avec des pharmaciens et nous assurons la gestion de la médication selon les normes exigées par le règlement sur la certification des ressources d’hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique.

 

DIMENSION 2 : CONDITIONS ET COMPLICATIONS BIOMÉDICALES

 

Critères d’exclusion:

  • Personne à mobilité réduite dans le centre de Saint-Célestin, car il n’y a pas d’ascenseur. Cependant,il y a possibilité de référer des jeunes ayant de tels besoins vers l’un de nos points de services de Montréal ou de Québec;
  • Personne dont la condition biomédicale exige un suivi médical quotidien par un professionnel de la santé;
  • Personne dont la condition biomédicale l’empêche de participer aux activités de suivi en réadaptation, telles les rencontres de groupe et individuelles.

 

Critère de vigilance:

  • Personne présentant un problème de santé pouvant interférer dans sa capacité à s’impliquer dans le programme du Grand Chemin.

 

Services offerts:

  • Une évaluation médicale est offerte à tous les adolescents admis en thérapie au Grand Chemin, et elle effectuée dans les sept jours suivant leur admission. Elle est basée sur des ententes de services avec divers professionnels du réseau de la santé;
  • Accompagnement dans les services médicaux nécessaires pour répondre aux problèmes biomédicaux vécus par les usagers;
  • Nous avons des ententes avec des pharmaciens et nous assurons la gestion de la médication selon les normes exigées par le règlement sur la certification des ressources d’hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique.

 

DIMENSION 3 : CONDITIONS ET COMPLICATIONS ÉMOTIONNELLES, COMPORTEMENTALES OU COGNITIVES

 

Critère d’exclusion:

  • Personne qui présente des problèmes psychiatriques, psychologiques ou comportementaux:
    • qui ne permettent pas son intégration dans les activités de réadaptation, telles les rencontres de groupe;
    • qui font en sorte qu’elle n’apparaît pas en mesure de gérer certaines activités quotidiennes, telles l’alimentation ou l’hygiène personnelle de façon autonome.
    • qui font en sorte qu’elle présente un danger imminent pour elle-même ou un risique pour la sécurité des autres, un danger grave et imminent de passage à l’acte suicidaire.

 

Critère de vigilance:

  • Personne qui présente des problèmes psychiatriques, psychologiques ou comportementaux qui peuvent limiter son intégration dans les services ou mettre à risque la sécurité des usagers et du personnel:
    • présence de problématiques qui limitent sa capacité à intégrer les activités de réadaptation et à la vie de groupe;
    • présence de difficultés qui limitent l’autonomie de la personne dans la gestion de certaines activités quotidiennes, telles l’alimentation ou l’hygiène personnelle;
    • personne qui a posé, et ce particulièrement dans les 30 derniers jours, des gestes qui l’ont mis en danger, tel un geste suicidaire, automutilatoire, ou qui ont mis à risque la sécurité des autres par des agissements violents.

 

Services offerts:

  • Nous avons des ententes avec des pharmaciens et nous assurons la gestion de la médication selon les normes exigées par le règlement sur la certification des ressources communautaires ou privées, offrant de l’hébergement en dépendance.
  • Nous offrons un service de traitement des dépendances qui tient compte des problématiques en santé mentale que peuvent présenter certains adolescents. En ce sens :

o  notre personnel clinique a une formation en lien à cette problématique;

o  des outils validés de détection de la détresse psychologique (K-10) et de la problématique de santé mentale (Dominique Interactif ) sont intégrés au suivi;

o  nos plans d’intervention sont adaptés à l’évaluation qui est faite des besoins;

o  l’intensité des services est adaptée en augmentant le nombre de rencontres individuelles hebdomadaires offertes aux adolescents qui en présentent le besoin;

o  les jeunes présentant des idéations suicidaires, ou ayant posé des gestes suicidaires au cours des 30 jours précédant leur référence sont sur une liste d’admission prioritaire;

o  un accompagnement offert dans des services spécialisés pour répondre aux problèmes psychologiques ou psychiatriques vécus par les usagers.

  • Nous effectuons la détection et l’évaluation de la problématique de cyberdépendance. Cette démarche nous permet d’adapter le plan d’intervention pour offrir un service adapté aux adolescents cyberdépendants. Les intervenants ont reçu une formation spécifique en lien à cette problématique.
  • 
Nous détectons systématiquement le problème de jeu excessif chez les adolescents admis et nous offrons des services spécialisés aux jeunes présentant ce problème, à l’aide d’un programme spécialisé, développé en collaboration avec l’Université McGill.
  • 
Le développement des habiletés relationnelles et de saines habitudes de vie constitue une dimension importante du programme du Grand Chemin.

 

DIMENSION 4 : MOTIVATION AU CHANGEMENT

 

Critère d’exclusion:

  • Personne qui refuse de recevoir les services du centre, d’en respecter le cadre et les règles, ou de participer aux activités.

 

Critère de vigilance:

  • Il est fréquent que les adolescents aient une faible motivation ou une motivation extrinsèque, par contre ceux- ci doivent être volontaires à recevoir les services.

 

Services offerts:

  • Une des principales approches d’intervention mise de l’avant au Grand Chemin est l’entretien motivationnel. Nous considérons donc que la motivation est un état qui évolue et notre processus d’intervention vise à augmenter la motivation intrinsèque au changement. Pour supporter les intervenants cliniques en ce sens, ils ont reçu une formation sur l’entretien motivationnel et ils bénéficient d’une supervision continue.
  • Nous utilisons systématiquement un outil d’évaluation validé (QMT15) pour évaluer le niveau de motivation des adolescents pour mieux adapter nos stratégies d’intervention;
  • Le Grand Chemin, en collaboration avec ses partenaires des CISSS et CIUSSS, assure ou participe au support ainsi qu’à la motivation des jeunes en attente d’une admission, et ce, dans le respect des ententes établies.

 

DIMENSION 5 : RISQUE DE RECHUTE, DE POURSUITE  DE LA CONSOMMATION OU DE PERSISTANCE DU PROBLÈME

 

Critère d’exclusion:

  • Personne qui choisit de maintenir sa consommation de substances psychoactives au cours du suivi en réadaptation ou de réinsertion. Soulignons qu’au cours du suivi interne, si un usager consomme une substance psychoactive non prescrite ou n’en respecte pas la posologie, nous mettons fin au service et procédons à une référence.

 

Critère de vigilance:

  • Nous demandons aux usagers l’abstinence de consommation de substances psychoactives au cours du suivi interne et de post-traitement. Par contre, s’ils vivent une rechute au cours du suivi post-traitement (suivi externe de réinsertion) ou lors d’une sortie dans le milieu familial, le suivi sera orienté sur la prévention d’une prochaine rechute.

 

Services offerts:

  • Une approche importante au Grand Chemin est la thérapie cognitivo-comportementale visant la réadaptation. Dans le cadre de cette approche, plusieurs techniques et outils d’intervention sont utilisés pour amener l’adolescent à mieux gérer ses obsessions et à développer des alternatives à la consommation pour répondre à ses besoins;
  • Une initiation au mouvement d’entraide anonyme est faite au cours du suivi interne, pour permettre aux adolescents de considérer ces groupes comme un moyen d’obtenir du support et de maintenir ses acquis suite aux services du Grand Chemin;
  • Le Grand Chemin offre un programme de réinsertion sociale spécifique pour répondre aux besoins des adolescents. Ce programme inclut:

o  l’évaluation spécifique des besoins de réinsertion dès la 3e semaine du suivi interne;

o  l’élaboration d’un plan de réinsertion sociale qui considère les besoins de l’adolescent, ainsi que ses facteurs de risque et de protection face à sa problématique de dépendance ;

o  un suivi en réinsertion sociale offert par un intervenant dédié, d’une durée pouvant aller jusqu’à 16 semaines à l’externe. Ce suivi hebdomadaire inclut des rencontres individuelles et des ateliers de groupe en alternance.

Des ententes formelles ont été mises en place pour assurer une continuité de services entre Le Grand Chemin, les CISSS et CIUSSS, ainsi que de nombreux organismes du milieu.

 

  • DIMENSION 6 : 
QUALITÉ DE L’ENVIRONNEMENT DE RÉTABLISSEMENT

 

Services offerts:

  • Le Grand Chemin donne un service aux membres de l’entourage, offert par des intervenants dédiés. Il s’agit d’un service de support et d’accompagnement, dont le plan d’intervention est axé sur le rôle parental. Celui-ci s’actualise par des rencontres individuelles téléphoniques, des rencontres familiales, des rencontres de groupe et des ateliers;
  • 
Les adolescents bénéficient d’un service de scolarisation par le biais d’enseignants qui sont en prêt de services par des commissions scolaires. Ces enseignants assurent le maintien ou la réintégration des adolescents à la scolarisation, en collaboration avec les écoles d’origine.

 

6 American Society of Addiction Medicine